technique analytique-Le goût de la psychanalyse Le goût de la psychanalyse

Articles dans la catégorie ‘technique analytique’

Métaphores et métonymies

lundi 29 octobre 2012

 Lacan a rapproché la métaphore et la métonymie de ces deux mécanismes du travail du rêve que sont la condensation et le déplacement. Ces termes méritent donc d’être définis, analysés  et comparés entre eux avant de pouvoir s’inscrire sur le graphe du désir.

 J’ai commencé par glaner un certain nombre de ces figures de style et de ces mécanismes et  tout d’abord quelques métaphores qui sont pour la plupart des métaphores poétiques …Lire la suite

La naissance du graphe du désir le 6 novembre 1957

samedi 22 septembre 2012

 Un extrait de mon livre « Les Orthographes du désir » qui vient de sortir chez L’Harmattan ce premier juillet 2017. C’est un viens-avec-moi du graphe du désir.  

orthogaphe couverture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 femme orange
Dès les premières phrases de cette première séance du séminaire « Les formations de l’inconscient », Lacan nous annonce cette naissance du graphe : « Je vous expliquerai ce que signifie ce schéma auquel nous aurons à nous reporter dans toute la suite de notre expérience théorique cette année. Enfin je prendrai un exemple, le premier exemple dont se sert Freud dans son livre sur le trait d’esprit […] Et je commencerais de vous montrer à ce propos, comment le trait d’esprit se trouve la meilleure entrée pour notre objet, à savoir les formations de l’inconscient. Non seulement c’est la meilleure entrée, mais je dirai que c’est aussi la forme la plus éclatante sous laquelle Freud lui-même nous indique les rapports de l’inconscient avec le signifiant et ses techniques. » …Lire la suite

Une obsession de l’Homme aux loups : « Dieu-Crotte, Dieu-Cochon »

mardi 13 septembre 2011

 

La névrose obsessionnelle de l’Homme aux loups est étroitement intriquée à sa foi religieuse. Freud analyse toutes les composantes de cette intrication. Par son identification au Christ il satisfaisait sa passivité envers le père en fonction de ces trois divisions selon le stade génital (homosexuel dans l’inconscient), selon le stade anal, masochique, selon le stade oral, dans sa névrose, peur d’être dévoré par le père-loup. …Lire la suite

Secret analytique et secret médical

mercredi 8 septembre 2010

Dans les préambules aussi bien au texte de Dora que de celui de Ernst, Freud nous fait part de ses scrupules devant ce qu’il ressent pourtant comme une nécessité celle de rendre compte de ce qui se passe dans une analyse et de démontrer en quoi elle peut être efficace dans la résolution des symptômes et ce donc en franchissant ce qui est pour lui et pour tout médecin, un interdit, celui de trahir le secret médical, qui, avec Freud, devient secret analytique. …Lire la suite

Trois verbes de la langue analytique : parler, entendre, lire

jeudi 23 juillet 2009

Un passage de ce texte « Clefs pour la psychanalyse » éclaire mais aussi bien est éclairé par un passage du séminaire Encore qui a pour titre « Fonction de l’écrit ». « Le psychanalyste n’est pas un explorateur de continents inconnus ou de grands fonds, c’est un linguiste : …Lire la suite

Le transfert comme acte de parole

jeudi 23 avril 2009

356_450_matisse-modeleNote sur le transfert symbolique, comme acte de parole, opposé au transfert imaginaire, défini comme amour de transfert.

L’intervention au congrès de Rome de Lacan date de septembre 1953. Il en existe deux versions, une version parlée et une version écrite. …Lire la suite

Le rêve du bidet

dimanche 15 mars 2009

 

Pour critiquer ce que Bouvet élabore de l’importance de l’aspect homosexuel du transfert et pour donner à ces fantasmes d’incorporation du phallus de l’analyste une autre interprétation, Lacan reprend le texte d’un rêve

…Lire la suite

Du bon usage du désir de guérir

vendredi 13 février 2009

Un terme qui a mauvaise réputation

Dès que les analystes entendent ce mot « guérison », ils font la fine bouche. Cette guérison a en effet mauvaise réputation. Certes dans leur réprobation, ils trouvent appui aussi bien sur les recommandations de Freud, sa mise en garde contre les dangers de la furor sanandi, de la rage de guérir, que sur le dire de Lacan concernant la guérison de surcroît, guérison obtenue comme un effet latéral de la psychanalyse, guérison qui n’en est pas la visée première, le but. …Lire la suite