Le « je pense donc je suis » relu et interprété en termes de logique du signifiant

Lacan commence son séminaire sur l’Identification  en prenant appui, dès les premières séances,   sur Descartes et son cogito et là, par rapport aux séminaires précédents,  il entre si je puis dire dans le vif du sujet puisqu’il va intégrer, et même interpréter  le je pense donc je suis  dans une référence au  signifiant et à ses effets, ses effets de sujet. Continuer la lecture de Le « je pense donc je suis » relu et interprété en termes de logique du signifiant

La théorie du désir est une « remise en cause du je pense donc je suis de Descartes »

Dans la première des occurrences du cogito cartésien, dans le séminaire des formations de l’inconscient, Lacan évoque la nocivité du cogito cartésien, mais cette nocivité semble être liée, par lui,  à notre façon de l’interpréter : « Si le thème du cogito cartésien garde assurément toute sa force, sa nocivité, si je puis dire, tient en cette occasion à ce qu’il est toujours infléchi. Ce je pense, donc je suis, il est difficile de le saisir à la pointe de son ressort, et il n’est peut-être d’ailleurs qu’un trait d’esprit ». Continuer la lecture de La théorie du désir est une « remise en cause du je pense donc je suis de Descartes »

Le cogito inscrit sur le graphe du désir

Une des occurrences du cogito cartésien se trouve dans le séminaire du Désir et de son interprétation dans la seconde séance de ce séminaire au moment où il reconstruit à nouveau le graphe du désir à deux étages, en dédoublant les deux lignes de l’énoncé et de l’énonciation. C’est au niveau de cette ligne pointillée de l’énonciation qu’il va inscrire, en passant, sans s’y arrêter davantage, ce qu’il en est du « je pense donc je suis » de Descartes. Continuer la lecture de Le cogito inscrit sur le graphe du désir

« En nous un sujet pense » Première approche du cogito cartésien dans le séminaire des Formations de l’inconscient

La première intervention de Lacan concernant le cogito cartésien se trouve dans le séminaire des Formations de l’inconscient, elle surgit à propos du trait d’esprit : il faut que le sujet lui-même reconnaisse le trait d’esprit en tant que tel mais cette reconnaissance ne peut passer que par l’Autre. C’est donc dans ce contexte qu’il évoque le sujet, le sujet du je pense donc je suis.  Continuer la lecture de « En nous un sujet pense » Première approche du cogito cartésien dans le séminaire des Formations de l’inconscient