La place des femmes dans la psychanalyse - Le goût de la psychanalyse Le goût de la psychanalyse

La place des femmes dans la psychanalyse

judith-holopherne-1909

La place des femmes dans la psychanalyse

Liliane Fainsilber

Ouvrage paru chez L’Harmattan en janvier 2000

Le lecteur trouvera dans ce livre

– une dédicace à toutes celles qui ont accompagné Freud sur les chemins de l’inconscient, Anna, Emma, Dora et Cécilia, mais aussi la jeune fille au parapluie ou encore la petite danseuse de french-cancan,

– des évocations de quelques grandes figures mythiques qui dessinent une clinique actuelle de la psychanalyse au féminin, les cinquante filles du roi Danaos, Atalante, celle qui se mesurait aux hommes, Médée et Créüse, la petite Salomé, celle qui dansait devant Hérode, Judith et Holopherne, Héloïse et Abélard,

– le souhait que la psychanalyse reste vivante.

Lacan a sauvé une première fois la psychanalyse du danger d’être banalisée. Il est temps de protéger cette fois-ci la psychanalyse lacanienne du danger d’être falsifiée.

Il est nécessaire de lui rendre sa clarté, sa simplicité, sa vérité. Dans cet acte de restitution, une femme peut trouver sa place.

 



Laisser une réponse

*