Structure-Le goût de la psychanalyse Le goût de la psychanalyse

Articles dans la catégorie ‘Structure’

Le « je pense donc je suis » relu et interprété en termes de logique du signifiant

dimanche 29 décembre 2013

Lacan commence son séminaire sur l’Identification  en prenant appui, dès les premières séances,   sur Descartes et son cogito et là, par rapport aux séminaires précédents,  il entre si je puis dire dans le vif du sujet puisqu’il va intégrer, et même interpréter  le je pense donc je suis  dans une référence au  signifiant et à ses effets, ses effets de sujet. …Lire la suite

Le rêve des scarabées de mai

jeudi 11 juillet 2013

 

C’est le rêve d’une des analysantes de Freud, rêve dit des hannetons. Il le raconte dans l’Interprétation des rêves pour démontrer l’un des mécanismes de formation du rêve, celui de la condensation, mais c’est aussi le rêve d’une femme névrosée obsessionnelle et il nous révèle d’emblée beaucoup des composantes essentielles de la structure complexe de cette névrose …Lire la suite

Le graphe bleu de l’acteur jouant le rôle d’Hamlet et celui du psychanalyste écoutant l’analysant

lundi 25 mars 2013

Dans le désir et son interprétation, Lacan analyse très longuement le drame d’Hamlet en tant que tragédie du désir. Il établit une radicale différence entre la lecture d’Hamlet et sa représentation, représentation dans laquelle l’acteur prête au héros, ses propres signifiants inconscients. …Lire la suite

La naissance du graphe du désir le 6 novembre 1957

samedi 22 septembre 2012

 Un extrait de mon livre « Les Orthographes du désir » qui vient de sortir chez L’Harmattan ce premier juillet 2017. C’est un viens-avec-moi du graphe du désir.  

Liliane Fainsilber

 femme orange
Dès les premières phrases de cette première séance du séminaire « Les formations de l’inconscient », Lacan nous annonce cette naissance du graphe : « Je vous expliquerai ce que signifie ce schéma auquel nous aurons à nous reporter dans toute la suite de notre expérience théorique cette année. Enfin je prendrai un exemple, le premier exemple dont se sert Freud dans son livre sur le trait d’esprit […] Et je commencerais de vous montrer à ce propos, comment le trait d’esprit se trouve la meilleure entrée pour notre objet, à savoir les formations de l’inconscient. Non seulement c’est la meilleure entrée, mais je dirai que c’est aussi la forme la plus éclatante sous laquelle Freud lui-même nous indique les rapports de l’inconscient avec le signifiant et ses techniques. » …Lire la suite

Une parole d’amour : « Je voudrais te tuer ! »

lundi 13 décembre 2010

Parmi  les textes théoriques qui sont contemporains du texte clinique de l’Homme aux loups, dans les années 1910, Freud a écrit « Introduction à la psychanalyse ». …Lire la suite

Jouissance féminine et graphe du désir

jeudi 14 janvier 2010

On ne peut mesurer l´efficacité du graphe du désir dans tout le champ de la psychanalyse, sans remettre ses pas dans les pas de Lacan tandis qu´il le construit segment par segment, lettres par lettres. …Lire la suite

Les méfaits du Surmoi, dans la mélancolie, la névrose obsessionnelle et l’hystérie

jeudi 10 septembre 2009

eng1868Dans son texte de l’Homme aux rats, Freud décrit la « compulsion au suicide » de son analysant, Ernst Lanzer, sous deux formes, l’injonction d’avoir à se trancher la gorge et l’injonction de se faire maigrir à toute force, compulsion qui se transforme ensuite en ordre de se jeter du haut d’une falaise.
Freud reprend cette question des désirs de suicide, …Lire la suite

Le désir évanescent de l’obsessionnel

dimanche 30 août 2009

Lacan continue son approche de la structure de la névrose obsessionnelle avec le graphe du désir, dans cette séance du 21 mai 1958. C’est dans ce chapitre qu’il décrit l’obsessionnel comme un Tantale, celui qui ne peut accéder à l’objet de ses désirs. …Lire la suite

La notion de structure en psychanalyse

dimanche 30 août 2009

grub_vit2

Les trois structures
Les analystes pour se repérer dans leur propre travail parlent souvent de la structure d’une névrose, d’une psychose ou d’une perversion. …Lire la suite

Délire dans la névrose et dans la psychose

samedi 29 août 2009

img_6184_1Il est utile de rappeler qu’il y a une radicale différence de structure entre la névrose et la psychose sans oublier bien sûr celle de la perversion. …Lire la suite