psychanalyse et littérature-Le goût de la psychanalyse Le goût de la psychanalyse

Articles dans la catégorie ‘psychanalyse et littérature’

Ces troubadours de l’inconscient

vendredi 20 janvier 2017

Ces troubadours de l’inconscient que sont les poètes que les psychanalystes

amour Lacan a très souvent évoqué ces liens si ambigus de la littérature et de la psychanalyse et s’est référé plus d’une fois, au cours de ses séminaires,  aux grands auteurs. Je pense à André Gide, à Jean  Genet, ou à Paul Claudel,  à James Joyce, bien sûr, aux poètes de l’amour courtois, notamment à Marguerite de Navarre, mais aussi à William Shakespeare , à Goethe, à Racine, avec son fameux vers « Oui, je viens de ce pas, adorer l’Éternel », au moyen duquel il a évoqué le point de capiton soit la façon dont le signifiant réussit de temps en temps à embrocher le signifié . …Lire la suite

Freud et Lacan lisent Hamlet

mercredi 24 septembre 2014

laurence6-44391 Dans le séminaire « Le désir et son interprétation », Lacan commence par évoquer des rêves de mort du père puis il reprend ensuite très longuement le grand rêve du patient d’Ella Sharpe, le rêve dit du chaperon. Ce n’est qu’en troisième partie de ce séminaire qui entreprendra une lecture ligne à ligne de la tragédie d’Hamlet. Certes on peut justifier cet enchaînement du séminaire par son point de départ qui est celui du désir de la mort du père, désir qui est commun aussi bien au patient d’Ella Sharpe qu’à cet être de fiction, ce personnage d’Hamlet, mais cela ne saurait suffire par rapport au titre de ce séminaire qui pose la question du désir et de son interprétation et donc l’accès ou non à l’objet féminin. Or comme le plus souvent c’est par un retour au texte de Freud, que nous pouvons donner un bel éclairage du fil conducteur qui anime ce séminaire de Lacan. Il nous permet de l’interpréter. …Lire la suite

Voici mon nouveau livre

mardi 28 février 2012

 

Ce jour, sortie en librairie de mon nouveau livre : La fonction du père et ses suppléances » avec comme sous titre « Sous la plume des poètes ». Quelques approches littéraires des défaillances de la fonction du père et de ses suppléances en fonction des trois structures, Névrose, Psychose et Perversion, sous la plume de quelques poètes dont RilKe, Zola, Kafka, Mallarmé, Flaubert et Tournier et bien sûr Joyce.  Gérard Haddad lui a écrit une belle préface, je l’en remercie vivement. …Lire la suite

Eloge de la croupe

dimanche 3 avril 2011

 

Effets de la scène originaire sur le choix d’objet amoureux de Sergei

En haut de la page 199, Freud énonce qu’il va étudier les relations de la scène originaire au rêve, aux symptômes et à l’histoire de la vie du patient. Dans son histoire interviennent bien sûr ses choix amoureux. Il aborde ce point au milieu de la page 200 et en haut de la page 201. …Lire la suite

Entre Ismène et Antigone

jeudi 15 juillet 2010

En relisant le séminaire de Lacan, L’Ethique de la psychanalyse, j’ai relu bien sûr dans la foulée l’Antigone de Sophocle. A l’occasion de cette relecture je me suis demandée pour quelles raisons Lacan a abandonné soudain nos assises tragiques analytiques, celles de l’Œdipe et d’Hamlet, pour mettre en avant le personnage d’Antigone, un personnage féminin.

…Lire la suite

Pasiphaé et ses amours taurines

lundi 26 avril 2010

Dionysos rend les femmes folles : à sa suite elles vont en bacchanales. …Lire la suite